Canada

De jeunes innovateurs trouvent des solutions aux enjeux liés à l’eau douce

Source: AquaAction
Spread the Word

L’eau est une ressource essentielle pour la santé de tous les êtres vivants. Au Canada, nous détenons un cinquième de l’eau douce mondiale. Pourtant, cette ressource est traitée comme si elle était infinie, ce qui est loin d’être le cas. Avec les changements climatiques, nous assistons à une crise de l’eau ayant des impacts sur la qualité et la quantité de celle-ci partout au pays. C’est pourquoi il est temps d’agir,d’innover et de prendre AquaAction.

Voici trois brillantes startups à l’origine des solutions innovantes présentées dans cette série de vidéos.

Water Rangers

Kat Kavanagh a grandi au bord d’un lac. Depuis son tout jeune âge, elle regarde son père mesurer la qualité de l’eau et surveiller la météo pour protéger la santé de ce dernier.

Inspirée par ce dernier, elle a alors l’idée de créer un outil qui permettrait à son père et à toute autre personne conscientisée d’échantillonner et d’enregistrer avec plus de précision la qualité d’une source d’eau.

Kat et ses cofondateurs ont créé Water Rangers en 2015. Après avoir remporté la 1ère place du premier Défi AquaHacking, ils se sont consacrés au développement des outils d’analyse de la qualité de l’eau fiable et une plateforme web accessible à tous. Ces outils permettent aux citoyens scientifiques de surveiller la santé de leur rivière, lac ou ruisseau local.

Six ans plus tard, Water Rangers est devenu un mouvement scientifique citoyen à travers le Canada et au-delà. Plus de 2 500 kits de test ont été distribués, plus de 250 000 observations ont été enregistrées sur la plateforme de données, et plus de 10 000 personnes ont été formées à l’échantillonnage de la qualité de l’eau.

L’organisation croît également en ressources humaines et économiques : cela permet à l’organisation d’atteindre de nouvelles eaux !

Pour en savoir plus sur Water Rangers, visitez leur site web.

Particuleye Technologies

Particuleye Technologies fut l’idée d’étudiants enthousiastes désireux d’aider à protéger leurs cours d’eau de la pollution plastique. Quinn Desrochers, Michael Beck, Zach Gousseau, Waseem Jawad et Ryan Tran venaient tous d’horizons différents, mais en mettant en commun leurs diverses connaissances et expertises, ils ont formé une équipe multidisciplinaire prête à s’attaquer aux problèmes environnementaux.

En participant au Défi AquaHacking Lac Winnipeg en 2020, ils ont bénéficié d’une plateforme et du soutien nécessaire pour développer leur idée. Après huit mois de recherche et de développement de prototypes, ils ont présenté leur technologie d’apprentissage automatique pour analyser les microplastiques dans les échantillons d’eau.

Ils ont remporté la première place du Défi AquaHacking, et depuis, ils ont continué à affiner leur solution technologique. L’équipe s’est récemment associée à l’université de Carleton pour tester l’outil Particuleye dans ses laboratoires et publier un article sur les résultats dans un article revu par les pairs. À l’automne 2021, ils ont effectué leur premier voyage d’affaires pour visiter des chercheurs universitaires en Ontario et au Québec pour présenter leur solution. Les prochaines étapes pour Particuleye Technologies comprennent la mise au point de leur outil d’apprentissage automatique afin de répondre aux besoins des chercheurs et la vente de leurs premières unités.

L’entreprise cherche également à établir des liens avec les organismes de réglementation environnementale afin de mieux comprendre les besoins des gouvernements en matière de surveillance des microplastiques dans les plans d’eau.

Pour en savoir plus sur Particuleye Technologies, visitez leur site web

CANN Forecast

Les cofondateurs de CANN Forecast, Naysan Saran et Nicolas Fortin St-Gelais, n’avaient pas prévu de devenir des entrepreneurs. Ils avaient de l’expérience dans leurs domaines respectifs en programmation informatique et en sciences environnementales. Ils étaient sur des trajectoires pour travailler au gouvernement et dans le milieu universitaire. Cependant, en participant au Défi AquaHacking en 2016, ils ont découvert le potentiel de développer des solutions technologiques pour l’environnement en se lançant en affaires, et ils ont fait le grand saut.

Depuis qu’ils ont remporté la 1ère place de Défi AquaHacking en 2016, CANN Forecast a développé et mis sur le marché deux solutions, une pour les gestionnaires municipaux responsables de la qualité des eaux récréatives et l’autre pour les infrastructures des conduites d’eau.

Grâce à l’intelligence artificielle, ils ont développé des solutions technologiques qui permettent aux municipalités de gérer avec plus de précision le moment d’ouvrir ou de fermer les zones de baignade récréative en cas de menaces de contamination de l’eau tout en planifiant stratégiquement la réparation de leurs conduites principales.

CANN Forecast travaille avec plus d’une vingtaine de municipalités dans l’est du Canada et une en France. L’entreprise cherche maintenant à accéder à de nouveaux marchés dans l’ouest du Canada et aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur CANN Forecast, visitez leur site Web.

Pour savoir comment soutenir le développement de solutions technologiques dans le domaine de l’eau par des entrepreneurs innovants comme Water Rangers, Particuleye Technologies et CANN Forecast, par ici!